Le poumon de notre planète

Plus que jamais la protection de nos ressources naturelles doit être au centre de nos préoccupations d’architectes et d’ingénieurs.

Le poumon de notre planète

Le drame de la forêt amazonienne nous rappelle le rôle central de la forêt pour la survie et l’équilibre de la biodiversité.

L’usage du bois dans la construction implique de très stricts procédés de régulation. Il est nécessaire de compenser quotidiennement les prélèvements de bois réalisés pour une exploitation pérenne.

Plus que jamais la protection de nos ressources naturelle doit être au centre de nos préoccupations d’architectes et d’ingénieurs. La valorisation du bois dans la construction mérite une attention particulière et c’est notre devoir d’apprendre à l’utiliser avec économie et égards.

Dans cet esprit nous avons développé à l’IBOIS des procédés innovants d’exploration forestière permettant d’utiliser strictement la ressource nécessaire à un ouvrage dans un modèle de circuit court.

L’utilisation d’un scanner FARO facilite une identification précise des arbres et de leur anatomie naturelle. Cela nous permet de créer un lien entre une sélection spécifique d’arbres et une conception architecturale, en évitant tout étalonnage géométrique intermédiaire. Ce procédé que nous mettrons en application pour la construction de la gare de Rossinière augmente la rentabilité du bois d’au moins 50%.

Les méthodes de construction en bois développées à l’IBOIS aident à valoriser cette ressource et à l’investir de façon économique et durable.